Magento commence à communiquer sur sa v2 via des vidéos annonçant quelques chiffres et surtout sur ses capacités de scalabilité. Le ton semble être clairement tourné autour de la vitesse de chargement, une donnée qui faisait peur à beaucoup de développeurs lorsqu'ils voyaient les ressources serveur nécessaires pour faire tourner un site Magento conséquent. 

Un temps de chargement inférieur à 1,5 seconde est annoncé pour les pages d'accueil, de catégories et des produits; et 0,75 seconde lorsque la page est déjà en cache (on ne sait pas quel cache...). Chaque étape du panier chargerait en moins de deux secondes en mode invité. Ces gains de vitesse viendraient principalement de la minimisation JavaScript, de la compression des images et d'une intégration de Varnish. 

Avec une bonne configuration et les ressources matérielles nécessaires, Magento Enterprise supporterait jusqu'à 3,5 millions de pages vues et plus de 250 000 commandes par heure. L'accent semble donc porter sur les (très) gros sites par le support de MySql Cluster et en expliquant que l'on peut isoler ses bases de données en ayant une pour la gestion des commandes, le catalogue et le checkout.

A part ces annonces commerciales, les Webinars dédiés aux développeurs nous permettent d'en savoir un peu plus sur l'intégration de Magento 2.0 dans la communauté e-commerce. On y apprend par exemple que les principaux développeurs d'extensions ont commencés à travailler sur l'adaptation de leurs modules bestsellers ainsi que des plateformes comme Paypal ou Mailchimp. Les partenaires de la solution ont bien entendu déjà migré certains marchands clefs comme Seat ou Sol lingerie.

Parmi les nouvelles fonctionnalités annoncées, il y a l'ajout de vidéos dans la fiche produit depuis Youtube et Vimeo, la communication de coupons par API, l'intégration de New Relic, un gros travail sur la documentation. La stratégie de versioning a été modifiée pour respecter la forme Major . Minor . Patch et les modules sont aussi versionés différemment.

Pour les performances techniques côté serveur, on peut citer la suppression d'inline JS, la minification JS/CSS/HTML et une plus forte utilisation du cache navigateur. L'admin grid a été refondue par la même occasion pour une navigation plus rapide des administrateurs. Comme cité plus haut, Varnish est intégré nativement et le Full Page Cache a été mis à jour.

Magento insiste aussi énormément sur l'importance d'avoir la bonne configuration pour un Magento 2.0 rapide, comme avoir PHP7, l'activation d'OP Cache, Varnish 4, Memcache pour les sessions et une configuration optimisée de MySql.

Magento semble résolument ne vouloir communiquer que sur sa V2 et sa forte scalabilité pour les gros e-commerçants mais on peut imaginer que la plupart des e-commerçants seront très frileux à l'idée de migrer quand on sait que la 1.9 est maintenant très éprouvée, q'un grand nombre de modules sont disponibles et que des adaptations custom ont souvent été faites. Un outil de migration est donc mis en avant pour aider les développeurs à tester une migration vers la version 2.0.

 

 

Share this:
params->get('copyright')); */?>