Dans notre dernier post, nous avions parlé de la sortie prochaine de Joomla 3.3 et du fait que cette nouvelle version comprend 5 évolutions majeures, les voici un peu plus en détails.

 Les microdata sont plus souvent appelées en Français des extraits de code enrichis ou des microdonnées ou encore microformats, RDFa, marqueur de données... Ce sont tout simplement mes données que l'on commence à voir apparaître sous les résultats de recherche Google.  Ces données peuvent être utilisées pour remonter directement dans les résultats de recherche google, et donc sans avoir à cliquer sur le site, certaines informations comme des avis clients, des recettes de cuisine ou les prix de vos produits. L'avantage de Joomla 3.3 est que ce balisage de données semble avoir été directement incorporé dans le système, sans avoir à installer un module comme le propose par exemple Wordpress ou sans avoir à faire un balisage manuel comme c'est le cas aujourd'hui. C'est donc un grand pas en avant pour le positionnement des sites Joomla sur Google.

Le passage de Mootools vers JQuery, par défaut, pour le core de Joomla 3.3, est surtout une avancée pour les intégrateurs et développeurs. Mootools est en pleine perte de puissance depuis plusieurs années face à JQuery qui est bien plus puissant et rapide avec une librairie d'effets très complète. Les intégrateurs web n'auront plus à mettre en place JQuery en plus de Mootools, ce qui était souvent le cas... Après tout, contrairement à Mootools, JQuery est un toolkit et non un framework qui rend plus naturel de le mettre en place nativement sur un CMS comme Joomla.

Le Cloud Storage API devrait permettre de stocker ses données sur le cloud et non plus directement sur son serveur. Ce qui devrait empêcher les pertes de données en cas de crash disque non-prévu ou ce qui permet encore de pouvoir utiliser un petit disque SSD sur son serveur sans avoir à monter à côté un disque dur standard pour stocker les gros volumes de données.

PHP5.3.10+ est sorti depuis le 2 Février 2012 et donc depuis plus de 2 ans. Il était donc temps d'imposer une version de PHP qui soit stable et sécurisée. Diminuant par la même occasion les risques de piratage de Joomla 3 liés à la partie matérielle et non à la partie logicielle.

Concernant la 5ème fonctionnalité de Joomla 3.3, tout simplement indiquée comme permettant d'en faire plus avec le frontend, est plutôt vague. Mais nous pensons à un LiveEdit, semblable à celui présent sur Prestashop, qui permettrait de déplacer rapidement un module d'une position à l'autre. Mais cette fonctionnalité n'est pas forcément nécessaire à Joomla, contrairement à Prestashop, de part son système de positionnement assez performant.  Nous pensons alors plutôt à un outil qui permettrait d'éditer, directement depuis la partie frontend du site, des liens de menus, des textes de menus ou des images de slideshow. Je me rappelle que Joomla permettait déjà, dans ses toutes premières versions 1.0.x en 2005/2006 d'administrer son site depuis le frontend et il semble naturel que cette fonctionnalité soit un peu plus poussée.

Share this:
params->get('copyright')); */?>