Le projet, qui a débuté comme un « fork » de la plateforme B2/cafelog, a saisi toutes ses chances de se démarquer de ses pairs en permettant à un nombre illimité de développeurs de collaborer sur sa plateforme.

L'une des différences qui a probablement joué en sa faveur est que, contrairement à la compétition comme Xanga, LiveJournal, MySpace ou Blogger, WordPress permet aux utilisateurs de télécharger la plateforme et de l'installer directement sur leurs propres serveurs. Ainsi il présente une meilleure accessibilité et offre une grande flexibilité pour les utilisateurs et les entreprises qui veulent souvent avoir plus de contrôle. Depuis 2005, WordPress est devenu une distribution d'Automattic, startup d'édition de logiciels dont Mullenweg est le PDG. Le fondateur a laissé un petit mot d'amour à son « enfant » sur un billet blog.

 

« Tu es si beau… Je suis toujours autant impressionné et ravi par la façon dont tu as grandi. Tes années difficiles sont derrière toi. Tu es resté fidèle aux principes avec lesquels tu as débuté. Tu es en constante évolution ce n'est pas nouveau. Tu n'as pas peur d'essayer de nouvelles choses qui peuvent sembler de prime abord farfelues ou impopulaires ».

Aujourd'hui, Royal Pingdom estime à 52 % les parts de marché détenues par WordPress sur le secteur des blogs internet, distançant de loin les plateformes comme Tumblr, Joomla!, Drupal ou même Blogger. Selon WordPress, plus de 66 millions de sites dans 120 langues font maintenant usage de ses services. Automattic, sa maison mère, estime à 368 millions le nombre de personnes visitant 4,1 milliards de pages chaque mois sur wordpress.com, son service de publication. En 2007, WordPress gagne le « Open Source CMS Award » (concours du meilleur CMS) puis le prix du meilleur CMS Open Source en 2009.

De simple service blog basique, la plateforme a su évoluer pour fournir des services à de nombreuses personnes et marques et rendant plus sociale la façon de communiquer sur le web. Sa dernière version a été téléchargée plus de 21 millions de fois. Automattic, sa maison mère, est évaluée à 1,1 milliards de dollars.

Share this:
params->get('copyright')); */?>