"Le Très Haut Débit pour tous les Seinomarins, c'est l'ambition du Département de Seine-Maritime et des collectivités territoriales pour les quinze années à venir.

Un débit Internet faible, inconstant, limité et c'est toute la mécanique numérique qui rouille. "Aujourd'hui, 75% des foyers et des entreprises ne reçoivent pas un débit supérieur à 10 Mbits/s", rappelle Michel Barrier, vice-président du Département.

 

Pour répondre aux nouvelles attentes, le Département de Seine-Maritime s'est engagé aux cotés des collectivités dans un programme de construction d'infrastructures en fibre optique, comparable à la construction d'un réseau routier. Fin février, le Premier Ministre, Jean-Marc Ayrault, a informé par courrier Nicolas Rouly, de l'accord de principe pour un financement de l'Etat à hauteur de 34,2 M€ potentiels. L'objectif de ce chantier estimé, dans sa globalité, à 620M€ et qui mobilisera 360M€ d'investissements publics pour les 15 prochaines années, est de fournir plus de 10 Mbits/s à tous les Seinomarins, quelque soit leur lieu de résidence. Installé en janvier 2014, le syndicat mixte Seine-Maritime numérique a été chargé d'assurer l'égalité des territoires en matière d'aménagement numérique. Une première étape devrait marquer le processus avec le déploiement, à l'horizon 2018, de 700 km de fibre optique, la technologie la plus adaptée actuellement pour répondre aux besoins. Cette première phase du projet permettra de raccorder, prioritairement à l'Internet THD, 43 collèges, 22 lycées, 40 zones d'activités économiques, et 18 centres hospitaliers et de santé. Elle permettra également à 57 000 nouveaux foyers de disposer du THD. Dans le même temps, 29 000 autres foyers bénéficieront d'une montée en débit progressive via la mise en place de solutions alternatives (Wifi ou satellite)."

 

Article issu du Seine-Maritime Mag -Avril 2014.

 

 

Share this:
params->get('copyright')); */?>